Avantages et applications

L’assurance à la carte? Un rêve possible grâce à la géolocalisation

Burlington Map

L’essor des technologies de traçage de véhicule entraine beaucoup d’autres activités à surfer sur la vague. Les assurances ne sont pas en reste et ont déjà imaginé un moyen de s’adapter et de promouvoir leurs services via ce biais.

Une assurance à la carte

Le but est d’établir une facturation personnalisée sur base de critères objectifs quant à l’utilisation du véhicule. Le kilométrage réel effectué, l’itinéraire emprunté (zones à risques) et le comportement de l’usager (horaire d’utilisation et vitesse de conduite) sont des données apportant une réelle valeur ajoutée pour un assureur. Elles lui permettent de faire fluctuer la prime en fonction des risques présentés.

L’idée vient de Covéa qui avait proposé d’annuler la surprime payée par les jeunes conducteurs à condition qu’ils équipent leur véhicule d’un traceur GPS. De cette manière, il était possible de surveiller le bon respect des limitations de vitesse et si ces jeunes ne circulaient pas à des heures jugées comme statistiquement plus risquées. La proposition avait cependant été rejetée car la récolte des données trop précises avait été jugée illégale.
Aujourd’hui, certains véhicules plus sensibles aux risques sont obligés de s’équiper de tel système pour être couvert par une assurance. C’est le cas des véhicules de grand luxe ou des tracteurs qui attirent plus particulièrement les voleurs.

Si l’idée d’un contrôle du comportement des conducteurs est bien réceptionnée par tout le monde, les données ne peuvent pas être sauvegardées ou trop détaillées. Cela doit récompenser leur conduite et non réprimander leurs comportements. La distinction entre les deux n’est pas encore très précise mais des textes de lois viendront très prochainement l’éclaircir.

En attendant beaucoup d’assureurs pour véhicules professionnels proposent des tarifs comprenant des rabais divers si au moins 60% de la flotte de véhicules est équipée de système de géolocalisation.

Catégories:


Tags: