Astuces

Lexique géolocalisation

geolocalisation-3

Le domaine de la géolocalisation de véhicules implique des termes techniques compliqués et pas forcément maîtrisé par les non spécialistes. Pour vous aider à mieux comprendre ce domaine et à bien négocier vos devis en système de géolocalisation, voici le vocabulaire que vous pourriez rencontrer.

Adresse IP : L’adresse IP (Internet Protocol) désigne le numéro d’identification propre à chaque appareil connecté à Internet (ordinateur, téléphone, gps,…).

AVL : Automatic  Vehicle Location est un groupe de techniques avancées qui permettent de suivre un véhicule en temps réel.

Cell-ID : Technique de géolocalisation la plus simple qui consiste à identifier la cellule de l’antenne à laquelle est relié le portable au sein du réseau. Ainsi, on peut déterminer la localisation de l’antenne et, par la même occasion, le portable.

Chronotachygraphe : Ce dispositif de contrôle est obligatoire dans tous les véhicules de transport. Il a pour fonction d’enregistrer en continu les données concernant l’utilisation du véhicule et le comportement du chauffeur (repos, conduite,…).

Corridoring : Fonction qui consiste à définir une trajectoire de laquelle le conducteur ne pourra pas s’écarter (une alerte est émise au responsable en cas de déviation du conducteur).

Eco-conduite : comportement de conduite qui vise à réduire les impacts négatifs de la voiture sur l’environnement et à réduire la consommation de carburant.

« Enhanced Observed Time Difference » : EOTD, ou différentiel temps, est une technologie de géolocalisation qui utilise le réseau GSM. Elle consiste à trouver la position géographique d’un portable en calculant la différence de temps entre l’émission et la réception du signal par une station mobile.

Fleet management : Traduit par gestion de flotte en français, cette fonction vise à optimiser l’utilisation de la flotte automobile de son entreprise.

Geofencing : Fonction d’un logiciel de géolocalisation qui consiste à définir au préalable une zone au sein de laquelle le conducteur est autorisé à rouler. S’il dépasse cette zone, une alerte est émise au responsable.

Géolocalisation : Globalement, la géolocalisation regroupe toutes les techniques de recueil de données géographiques en mobilité.

GPRS : Le GPRS (« General Packet Radio Service ») est une norme pour la téléphonie mobile qui permet de profiter d’un débit de meilleur qualité grâce à la technique de « transmission par paquet ».

GPS : Le « Global positionning System » (GPS) est une technologie permettant de localiser un objet grâce aux satellites.

Point d’intérêt : il est utilisé par différents logiciels de navigation et appareils GPS pour désigner un lien ou une destination potentiellement intéressante comme une attraction touristique, un site, un client,…

« Radio Frequency Identification » (RFID) : La RFID désigne la technologie d’échange de données sans fil par radiofréquences et à courte distance. Cette technologie permet ainsi de positionner un objet équipé d’une radio-etiquette au sein d’une zone couverte par une série de lecteurs.

Roaming : Ce terme désigne la possibilité d’utiliser un téléphone (et donc un réseau téléphonique) à l’étranger grâce à des accords entre les opérateurs téléphoniques.

Traceur GPS : C’est un boitier constitué d’une antenne GPS installé dans le véhicule qu’on désire géolocalisé.

Triangulation : technique qui consiste à déterminer les coordonnées géographiques d’un point inconnu à partir de 2 ou 3 points de coordonnées et de direction connus, leur intersection désignant cette inconnue.

Comparez les devis en géolocalisation de véhicules

Remplissez le formulaire ci-dessus et recevez des devis sans engagement.

Catégories:


Tags: